vendredi 2 mai 2014

Peintures qui s'écaillent prématurément: les solutions

Aujourd'hui, je vous propose un sujet technique qui va intéresser beaucoup les fans décoration et de bricolage !
Vous venez de rénover votre intérieur, vous avez bien entendu refait la peinture des murs et vous êtes très fier du résultat.
De plus vous avez acheté des beaux objets déco, peut-être même un de nos décors muraux.
Mais hélas, quelques jours plus tard , horreur malheur !  vous constatez l'apparition de cloques, de boursouflures, et votre belle peinture commence alors irrémédiablement à s'écailler !

Voilà donc mes conseils pour éviter cette mésaventure ...

Les rides et les cloques apparaissent inopinément sur les murs et plafonds lorsque les étapes de la peinture n'ont pas été respectées à la lettre. Voilà ce que vous devez faire pour éviter ces petits défauts qui gênent.

 

Le respect des étapes au préalable

Le mode d'emploi est au cœur même de la réussite d'une peinture murale pour le décorateur en herbe.
Le temps de séchage, l'application de certains mélanges et la façon même d'étaler le produit sur la surface à rénover comptent beaucoup pour maintenir une bonne peinture à long terme.

Au-delà de ces procédés techniques, le mode d'emploi énonce également les étapes à respecter pour bien préparer la zone d'intervention.
  • Nettoyer les murs , cette étape est cruciale, et conditionne la bonne tenue de votre peinture.
  • Reboucher les parties creuses, et lisser l'ensemble
  • Laisser sécher complètement avant de peindre.
  • Choisir les bons outils pour appliquer la peinture.
  • Respecter le temps de séchage entre les différentes couches de peinture.
Le choix de l'outil adéquat influence la tenue d'une peinture murale ou de plafond.
Il faut avant tout opter pour le rouleau adapté à la surface à peindre.
Les rouleaux en mousse se déclinent en d'innombrables variantes, notamment ceux destinés à peindre les murs ou le plafond.
Le pinceau, la grille d'essorage, le bac à peinture et le ruban adhésif spécial pour masquer les zones exclues de la peinture sont d'autres matériaux nécessaires pour réussir une décoration.

 

Quelles solutions pour les problèmes constatés ?


Les cloques sur le mur sont remarquées trois à quatre jours après la pose de la peinture.
Signe d'une humidité constante, elles se traitent en profondeur en asséchant tout ou une partie du mur de façon à refouler l'eau infiltrée dans les profondeurs du sol.
Cette étape est délicate, je vous recommande de faire faire le diagnostic et les travaux par un professionnel.
 Après réparation, il faut recourir au décapage de la surface et au bouchage des éventuels trous avant de repeindre. Et prenez le temps de bien laisser sécher l'ensemble avant de repeindre.

Les murs ridés sont les disgracieux résultats d'une application de la peinture avant que la surface ne soit complètement sèche.
Le décapage s'impose également avant de recommencer la peinture.
Une peinture mal essorée peut également conduire à l'installation de petites coulures sur une part du mur. Pour y remédier, il faut tout d'abord laisser complètement sécher la peinture, ensuite, le ponçage est la meilleure solution pour se débarrasser rapidement et de manière très efficace de ces gouttes superflues.
Ce ponçage doit être effectué de manière continue jusqu'à ce que la surface devienne complètement lisse.

Respectez le temps de pause nécessaire entre chaque couche pour prévenir ce genre de défaut. 

Il arrive par ailleurs que de la poussière s'intègre dans la peinture. Dans ce cas, il suffit de poncer minutieusement avec un morceau de tissu humide avant de repeindre.

Source : http://www.peinture-professionnelle.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire